Humancell MCC Srl.

1087 Budapest, Fiumei rue 7.

e-mail: info@humancell.eu
service clients: +36 (1) 323 2418
fax: +36 (1) 323 2419

slideslideslideslideslide

Cellules souches de cordon ombilicale

Cellules souches mésenchymateuses 2013.02.07.

Du point de vue de l'utilisation thérapeutique des cellules souches mésenchymateuses trouvant dans le corps adulte aussi, sont les plus prometteuses. Il est prouvé que les cellules souches mésenchymateuses sont particulièrement importantes pour soutenir les différentes cellules immunitaires, pour régler le quantité des composants cellulaires du sang. Les cellules souches mésenchymateuses dérivées du cordon ombilical sont capables de supporter des cellules souches hématopoïétiques. Cette fonction est significative lors de la transplantation des cellules souches. Particulierement important qu'elles sont immunosuppressives, donc elles sont utilisées avec succès en cas des transplantations des organes, lors de traitement des effects du "graft versus host" (GVH) et pour réduir l'inflammation.
 
Les chercheurs attribuent un rôle important à la capacité régénératrice des cellules souches mésenchymateuses concernant le fois. Les cellules souches mésenchymateuses sont capables à régénérer des cellules productrices d'insuline, donc elles représentent une option thérapeutique prometteuse dans le traitement du diabète de type I. Les plus nouveaux résultats cliniques décrivent des traitements efficaces pour les maladies respiratoires et les lésions. Ces cellules souches sont capables de développer á la peau et les cellules épithéliales, par conséquence elles peuvent guérir les brûlures graves ou le tractus urogénitale sur une certaine mesure. Les cellules souches mésenchymateuses peuvent être appliquées avec succès aux maladies cardiovasculaires, parce que ces cellules peuvent créer les vaisseaux sanguins et le muscle cardiaque, qui sont particulièrement importants dans le traitement de l'infarctus du myocarde. Les cellules souches du tissu de cordon ombilical peuvent être excellents pour les traitement des maladies neurologiques. Plusieurs groupes de chercheurs ont appliqué avec succès les cellules souches mésenchymateuses dérivées de la gelée de Wharton dans les études cliniques pour traiter des troubles neurologiques (les lésions de la moelle épinière, la maladie de Parkinson).
 
Actuellement les recherches intensives sont en cours pour connaître plus précisément les propriétés des cellules souches mésenchymateuses pour développer de nouveaux traitements thérapeutiques et la médecine régénérative qui améliorent l'efficacité des nombreux traitements existants, et peuvent donner l’espoir á des patients souffrant de graves maladies inguérissables.